AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha

Aller en bas 
AuteurMessage
Procyon

avatar


MessageSujet: Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha   26.08.08 18:12

Vendredi 22 août 2008
à Dijon

15h15. Je me gare derrière le Lycée Carnot, là où il n'y a pas de parcmètre à payer. Je marche sous les rayons perçant d'un soleil à moitié revenu, sur les pavés usés du centre-ville, jusqu'à la rue Amiral Roussin et le Dionysos, où je retrouve Lilian sur la petite terrasse.
Lullaby nous apporte nos deux cafés. Dimitri n'est pas là.
Je tends la lettre à Lilian qui la lit immédiatement. La lettre de Laura. Ses yeux s'écarquillent, ses sourcils se froncent, ses lèvres tremblent ; puis sa tête se relève en signe de fin.
« Alors ? disent calmement mes lèvres se détachant de ma tasse.
- Alors quoi ? On ne sait toujours pas où est Julian.
- C'est pourtant clair.
- Ce qui est clair c'est que cette vieille est folle et que ta sœur déraille aussi.
- Et si au contraire l'Agartha existait vraiment, et si Julian l'avait trouvé ?
- Tu délires vraiment là. Un monde perdu, tu sais ce que ça signifie ? Ça n'a pas l'air de t'évoquer quoi que ce soit. C'est une légende Alex. Les mondes perdus, il n'y en a plus, les satellites les auraient repérés si d'autres îles que celles connues existaient à la surface du globe.
- La science n'est pas la réponse à tout. »
Un silence s'installe pendant quelques minutes.
« Viens voir ton briquet. »
Je le sors de ma poche et le lui tends.
« Il y a bien les trois points brillant dont elle a parlé.
- Je sais. »
J'ai moi aussi vérifié après avoir été courir hier.
« Donc tu acceptes l'idée qu'elle puisse avoir raison.
- J'accepte l'idée qu'il y a quelque chose d'étrange avec ce briquet. On ne sait même pas si c'est lié à la disparition de mon frère. Mais c'est la seule piste que nous ayons alors je veux bien te suivre.
- Je pense qu'il nous suffit de trouver nous aussi l'Agartha pour retrouver Julian.
- Oui mais on n'a aucune idée de ce qu'est l'Agartha.
- On se laisse le weekend pour faire des recherches chacun de notre côté et on fait le point lundi.
- Ok on fait comme ça. Je te laisse, je vais retrouver Robin à la sortie de son boulot. On s'appelle, dit-il en déposant sa monnaie sur la table.
- Oui. Bonne soirée Lilou. »
Lilian s'éloigne rapidement. Je sens bien qu'il est sceptique, mais je sens quelque chose en moi quand je prononce « Agartha » ; ce doit être l'inconnu excitant qui fait cet effet là.
Je termine mon café avec la venue des premières gouttes de pluie de la journée. Je rentre la note à Lullaby qui me rend dix centimes sur les 2,50 euros que je lui apporte.
Mes jambes déjà grandes s'allongent au maximum pour agrandir mes foulées et éviter ainsi que je finisse trempé de la tête aux pieds. Petite pression sur la clé, les portes se déverrouillent et je pénètre, m'ébrouant, dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha   27.08.08 12:38

Je me suis permis de rajouter des ponctuations manquantes et de corriger la façon -très approximative- de parler du frère de mon personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha   27.08.08 16:37

Je n'arrive même pas à repérer ce que tu as modifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #150 – Deux cafés et un Agartha
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux cafés
» Percolateur avec embout special expresso
» un ou deux cafés par jour, temps de chauffe
» [Smith, Deborah] Un café pour deux
» Comparer les cafés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Alexandre-
Sauter vers: