AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux

Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr

avatar


MessageSujet: Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux   12.12.08 16:15

Vendredi 12 décembre 2008
à Paris

Beau temps ce matin. Ciel bleu pâle, soleil d'or, froid de décembre. Je me rends à la boutique en repensant à ma conversation au téléphone avec Lola, hier soir. Maintenant que j'ai décidé de passer Noël avec elle, comme il y a deux ans, je vais devoir faire face aux réactions de ma famille et de la sienne. Je vais devoir affronter leurs yeux incrédules et culpabilisants, leurs yeux plein d'aiguilles.
Mon grand-père passe me rendre visite à la boutique dans le milieu de l'après-midi. Nathalie l'a accompagné et préfère attendre dehors -à moins que ce ne soit Robert qui lui ai demandé de ne pas entrer. Il me demande comment je vais depuis l'autre jour, si je me plais ici, avec ce petit boulot.
« Tu sais, c'est temporaire, grand-père. Je remplace Maya jusqu'à la fin de la semaine prochaine, et ensuite il faudra que je trouve autre chose.
- Et tu as une idée de ce que tu voudrais faire ?
- Pas vraiment. Je ne suis pas sûr d'avoir envie d'être serveur à nouveau, ça ne m'attire plus. Je sais que je sais le faire, il faut que je me confronte à autre chose. Mais bon, si je ne trouve rien, je chercherai dans la restauration.
- Tu vaux peut-être mieux que ça, non ?
- C'est un peu méprisant pour les gens qui travaillent dans ce domaine, ça...
- Je te voyais plus exercer un métier intellectuel. C'est toi le cerveau de ta fratrie, non ?
- Le cerveau, je ne sais pas, mais c'est vrai que j'aime écrire. Je t'ai dit que j'écrivais un roman ?
- C'est une bonne chose ça, de quoi est-ce que ça parle ?
- Du Clan de Charly, en gros. De l'image que j'en ai, surtout.
- Mmmh. »
Mon téléphone se met à sonner. C'est Juliette.
« Allô ?
- Juuu ! Bonne nouvelle !
- Quoi donc ?
- J'ai parlé au gardien et j'ai appelé l'agence, tu sais, pour l'appartement du type qui s'est suicidé.
- Ah ? Et alors ?
- Alors effectivement, c'est libre et c'est assez grand pour deux... Le mec s'est jeté par la fenêtre après que sa femme l'a quitté.
- Pas cool pour lui...
- Mais cool pour toi et ta chérie !
- Et la petite... »
Robert plisse les yeux. Il ne sait pas pour Lola et Kokhavah. Une fois que Juliette aura raccroché, je lui dirai tout. Inutile de continuer à faire des cachoteries.


Dernière édition par Altaïr le 13.12.08 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux   12.12.08 20:43

Altaïr a écrit:
[right][i]après que sa femme l'ait quitté.[/justify]

Après que + indicatif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mintaka

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux   13.12.08 1:31

Procyon = Maïtre Capello à ses heures perdues !

J'ai hâte que Julian parle de sa petite famille à tout le monde... Que ça devienne tellement réel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.forum-actif.net/index
Alsciaukat

avatar


MessageSujet: :)   15.12.08 22:09

Respect, Pro ^^

Sinon ben ui il est temps que les anciennes trames se délient pour laisser place aux nouvelles :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/adrana
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #483 - Des aiguilles plein les yeux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» en avoir pleins les yeux. (*)
» Coups au coeur Plein les yeux
» HMZ-T2, le dernier casque 3D de Sony qui va vous en mettre plein les yeux
» LA TRISTE FIN DU PETIT ENFANT HUITRE de Tim Burton
» plein les yeux ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Julian-
Sauter vers: