AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #29 - L'Argo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #29 - L'Argo   14.01.09 21:47

Mercredi 14 janvier 2009
à Amiens

Je nage et je me débats dans une eau noire et glaciale. Mes poumons sont en feu, mes muscles ne sont que douleur. Je suis totalement nu, sauf à ma hanche où bat le fourreau de mon couteau. Je ne sais pas pourquoi je lutte. Tout semble pourtant si calme ; au dessus de moi, le ciel est sans nuages, et de purs joyaux y brillent d’un éclat froid. Une sensation d’angoisse emplit mon ventre tandis que la panique m’empêche de penser. Je me sens entouré, épié. Pourtant il n’y a rien autour de moi. Je me retourne pour vérifier, mais le constat reste inchangé : une étendue huileuse, un miroir d’étoile s’étend à l’infini, vide de toute vie. Quelque peu soulagé, j’essaye de me calmer. Soudain un visage remonte vers la surface. Il est blanc, les orbites sont vides et sa bouche est ouverte. De longs cheveux ondulent doucement. Hormis ses yeux, elle pourrait être vivante. Je la reconnais, c’est la fille que j’ai tuée, l’assassin envoyé par Claire. Le corps finit d’émerger. J’essaye de m’en éloigner mais, pendant que je regardais, d’autres cadavres sont remontés. J’en suis encerclé. Un océan de morts semble m’entouré.
Olivier me fixe de ses orbites vides, semblant me juger. Juste à coté de lui, mon père et ma mère flottent doucement, comme bercés par des vagues fantômes. Les larmes me montent aux yeux. La sensation d’angoisse est partie, remplacée par une tristesse infinie. Cette peine n’est pas la mienne mais elle semble si profonde, si forte que mon cœur s‘y accorde. Je pleure les morts, tous les morts. La douleur de toutes ces pertes est mienne comme elle ne l’a jamais été et ne le sera plus jamais.
J’ai l’impression que mon cœur va éclater, le désir de me laisser sombrer m’envahit.
Soudain la sensation s’atténue et disparaît comme si elle n’avait jamais été, n’en reste que le souvenir qui déjà s’efface.
Une longue barque blanche fend les eaux et les cadavres. Elle s’avance lentement vers moi et s’arrête à quelques mètres. Je sais que c’est elle qui les fait taire, c’est elle qui met fin à la peine.
La barque semble m’attendre. Je m’y hisse avec difficulté, une sorte de cahute est placée au centre. Seul un trou noir fait office d’ouverture. Un air froid en sort au rythme d’une respiration. Les gouttes d’eau sur mon corps gèlent au contact de ce souffle hivernal. La peur m’envahit, je ne veux pas savoir ce qui s’y cache. La peur devient terreur et me fige, je ne peux détacher mes yeux de cette entrée. Rien ne semble exister en dehors d’elle, passage vers des horreurs indescriptibles et inaccessibles à l’esprit humain.
Une voix sort de ce trou. Mes poils se hérissent, elle semble inhumaine :
- Une obole pour le passage, une obole pour passer l’Achéron sur l’Argo.

Je me réveil en sursaut. Mon réveil sonne, il est sept heure. La journée commence, mes poils sont dressés.
De quoi ai-je bien pu rêver ?


Dernière édition par Tureïs le 27.01.09 23:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #29 - L'Argo   14.01.09 22:50

Wahou...
C'est très, très beau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #29 - L'Argo   14.01.09 23:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #29 - L'Argo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #29 - L'Argo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragment, royaume de neige
» Présentation d'Argo
» Fragment d'infini
» " Une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas. "
» Argo: Ben Affleck s'auto caste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: