AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr

avatar


MessageSujet: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   12.04.09 0:06

Samedi 11 avril 2009
à Paris

Lola pince les lèvres en me regardant partir, et je sais qu'au fond d'elle s'agite une vive rancoeur. Non, le futur époux n'a pas à quitter le foyer pour aller s'amuser de son côté. Il doit rester auprès de sa fiancée et de l'enfant, et se couper du monde, car désormais le monde ne tient qu'entre nous trois. Une fois dans la rue, ma respiration reprend un rythme normal. La culpabilité, sous forme de lassos, comprime mon ventre et broie mes poumons, et plus je m'éloigne de l'appartement, plus je me décontracte, plus je me libère. On sent vibrer dans l'air une fièvre que je connais bien, lorsque, l'an dernier, je sortais avec Goran et que nous faisions la fête tous les samedis soirs, une atmosphère électrique typique du printemps parisien.
J'achète une bouteille chez le petit épicier arabe, me dirige vers le métro, et prend la route du 1er Arrondissement. Là, dans la rue du Pélican, je retrouve mon petit frère chez son hôte, un certain Nicolas, et les amis de ce dernier, pour la plupart homosexuels. J'ai du mal à t'imaginer, Lilian, au coeur de cet univers. A mes yeux, tu restais une exception, en dehors de ce monde factice et collant où culminent l'esthétique et le plaisir, et je ne pensais pas que tu y trouverais ton compte. A vrai dire, je ne te reconnais pas. Tes cheveux coiffés, plaqués, gominés, ton teint maquillé, tes yeux soulignés de noir, tes vêtements moulants et ton regard dur. Est-ce que c'est vraiment toi ? N'est-ce pas juste une réplique de tous ces archétypes gays parisiens qui pullulent et coassent dans le Marais comme des grenouilles multicolores ?
Mon regard va de visages en visages, et soudain, se fige. Il y a des yeux bruns qui me regardent et me sourient. Ils m'ont reconnu aussitôt. Je vérifie son poignet, et y distingue, même de loin, le petit arc-en-ciel. Ce bracelet aux sept couleurs que j'ai porté il y a trois ans, avant de le lui remettre. Gautier l'a toujours, comme un souvenir impérissable, un objet sacré, une relique de notre relation, toute éphémère fut-elle. C'est mon premier petit ami (car Sethi ne peut être considéré comme tel), le premier garçon avec lequel j'ai connu une aventure. Sa meilleure amie, Emilie -qui connaissait Nathan-, est là elle aussi. Gautier lui donne un coup de coude, me désigne du doigt. Elle me reconnaît également, m'adresse un signe de la main.
« Tu le connais ? me lance Lilian d'une voix candide (et je retrouve là, subrepticement, mon petit frère timide et innocent).
- Oui, c'est un ex.
- Ah oui ? Le beau brun aux yeux verts ?
- Oui, oui, Gautier.
- C'est un ami de Nicolas, le monde est petit.
- A qui le dis-tu... »
Gautier nous rejoint, une coupe de champagne à la main. Son sourire est franc et ses yeux verts pétillent en se plongeant dans les miens. Si tu savais Gautier, si tu savais ce que je suis devenu. Je me souviens de nos soirées, et comment tu m'as initié à la frénésie parisienne. Je me souviens de notre première fois, de nos ébats torrides, de la nuit où je t'ai trompé avec un DJ dans les toilettes d'une boîte de nuit merdique, et de nos adieux déchirants sur le quai de la Gare de Lyon. Ce que je pouvais être jeune et naïf, à l'époque ! Tout juste dix-neuf ans, je ne savais pas alors que je rencontrerais Lola peu de temps après, quelques semaines tout au plus, et que j'aurais un enfant avec elle. Je ne savais pas que mon esprit se briserait, et que les différentes facettes se livreraient une guerre sans merci, me menant d'un pays à l'autre, d'errance en errance, pour finir enfermé dans un hôpital psychiatrique. Et figure-toi que, d'ici quelques mois, je me marierai. Est-ce que ça, plus que tout, ça n'est pas délirant ?
« Salut Julian, tu deviens quoi ?!
- Heu... rien de spécial, la vie suis son court, et toi ?
- Rien non plus, ça va, je bosse avec Emilie sur un gros projet mais c'est top secret... T'es sur Paris toi maintenant ?!
- Eh oui, avec ma fiancée et notre fille...
- Oulà, t'as viré hétéro ?!
- Je l'étais déjà avant de te rencontrer...
- Et tu fais quoi comme taf ?
- Je suis auxiliaire de vie. Ca n'est pas grandiose, mais bon.
- Hmm, cool. »
Il ne mentionne pas le fait que je ne suis pas, contrairement à ce que je prévoyais à l'époque, devenu écrivain. Sans doute n'aimait-il vraiment pas ce que je faisais, et, encore maintenant, je sens appuyer sur mon cœur une pointe de rancœur.
« Et tu connais Nico ?!
- Non, c'est un ami de mon frère, Lilian.
- Salut Lilian, c'est toi alors le petit mec mignon que Nico héberge ?!
- Oui, c'est moi... »
Lilian rougit, Gautier s'en amuse et le fixe plus intensément. Je fronce les sourcils et gonfle le dos, agacé. Pas touche à mon petit frère, et encore moins ce soir. Je ne le vois pas souvent, alors il faut me le laisser. Gautier nous dit qu'il repassera nous parler plus tard et retourne vers Emilie.
« Il a l'air sympa, dit Lilian.
- C'est un amour, je précise. Une pile électrique, aussi.
- Tu rentres quand à Dijon ?
- J'en sais rien, et toi ?
- Je sais pas...
- Florian va bien ?
- Non. Il a une cicatrice en travers de la figure, à cause de l'accident. Elle ne partira pas et ça le perturbe. »
Des blessures. C'est cela que la vie nous laisse, peu à peu, sur le corps, sur le coeur et sur l'âme. De multiples entailles, coupures, marques et brûlures. La vue qui baisse. Un enfant qui nait. Un esprit qui se brise. Un amour qui disparaît. Un visage qui se casse.
Je passe un bras autour de l'épaule de Lilian, dépose un bisou sur sa joue. Il me regarde et sourit. Je pense qu'aujourd'hui, les choses sont plus simples qu'elles ne l'étaient avant, malgré toutes les douleurs encourues. Tu sais combien je t'aime, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Tureïs

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   12.04.09 23:54

Moi je ne supporterai pas de laisser mon frère devenir ce genre d'individus, je lui passerai un de ces savons ! Bravo Julian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   13.04.09 0:00

Bah... moi aussi je pense que je réagirais assez mal en fait, mais Lilian a vécu des choses dures, et Julian le sait... Alors bon, il comprend et, je suppose, espère que ça ne sera qu'une passade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Tureïs

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   13.04.09 0:07

J'aime bien Julian, malgré son côté un peu hard parfois, il cache un coeur d'or (d'ailleurs il a un peu peur de ce coeur non ?)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   13.04.09 0:12

Le corps, le coeur et l'esprit...
Cherchez quel frère correspond à quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   13.04.09 23:28

Trop facile !^^

Et puis moi si j'avais un frère, je crois que je le laisserais faire comme il l'entend tant qu'il ne se met pas en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menkalinan

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   16.04.09 1:20

Oui mais que signifie "se mettre en danger" ? Il n'y a pas que des attitudes à risque mais des pensées, des habitudes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   16.04.09 13:35

That's true
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #523 - Des blessures et des arcs-en-ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anima Lop] Un lapin qui pète des arcs-en-ciel (et ouais)
» Suivre les arcs-en-ciel
» Fragment, royaume de neige
» Les Arcs sur Argens
» Fragment d'infini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Julian-
Sauter vers: