AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #104 - J'aimerais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #104 - J''aimerais   21.05.09 2:32

Mercredi 20 mai 2009
à Paris

Les gens fixent la scène et oublient que je les observe. Le café est servi à la plupart des tables et certains finissent la soirée au champagne. Comme toujours, les femmes ont été meilleures spectatrices que les hommes. Les travestis fascinent les deux sexes, mais ils mettent l’homme mal à l’aise tandis qu’ils éveillent la curiosité des femmes. L’homme est souvent celui qui mène la conversation tandis que la femme impose plus régulièrement le silence pour savourer le show. Les réactions dépendent du rapport des gens à la virilité, à l’image du mâle.
J’aime les observer, entrer dans l’intimité de ces couples. Pour certains, un dîner en tête-à-tête est un calvaire, une épreuve durant laquelle les deux protagonistes n’ont rien à se dire et observent d’un bout à l’autre le spectacle. Pour d’autres, on observe un déséquilibre : surinvestissement de l’un dans la relation par rapport à l’autre, c’est généralement celui qui parle tandis que l’autre acquiesce d’un air distrait. Enfin, l’exemple typique du couple amoureux, sans silence gênant, sans flot de paroles ininterrompu, sans malaise.
Édouard termine son numéro et s’éclipse tandis que les lumières se rallument. La salle semble reprendre vie, les clients s’agitent en regardant l’heure. C’est le moment d’encaisser, d’empocher les pourboires et de remercier.
Les clients défilent vers le vestiaire et retournent vers leur vie, leur routine. J’aime cette idée de routine et de sécurité, cette impression de solidité. Pour certains la routine équivaut à l’ennui, mais nous avons tous nos rituels, nos habitudes.
Le dernier client est parti et je verse rapidement ma recette dans la caisse en vérifiant mes comptes. Nous nous changeons dans les vestiaires en comparant nos pourboires. Alors que je me rhabille, un mot tombe de mon casier. Je le glisse rapidement dans mon jean, à l’abri des regards et m’éclipse en souhaitant une bonne nuit à l’équipe.
La porte claque derrière moi et je me dirige vers la rue Ravignan, vers mon chez-moi.

J’ouvre le mot dans la rue, ma lecture rythmée par mes pas :
« Dimanche, 19 heure, place des Abbesses. »
Qui est-ce ?
Je n’ai pas envie de penser à ça, je n’ai pas envie de jouer.


La fatigue me saisit soudainement, sans préavis en bas de l‘immeuble. Je voudrais composer le code mais je ne peux pas, comme si mes bras étaient de plomb. La peur qui monte, la sueur si froide, si froide, qui ruisselle sur tout le corps, les jambes qui tremblent puis lâchent, le contact du sol, enfin. Ne plus bouger. Ne plus bouger. Respirer. Respirer doucement. J’ai dit doucement. Mais pourquoi je ne respire pas plus lentement pourquoi j’halète. Et ce cœur qui cogne dans ma poitrine, comme un oiseau qui voudrait s’échapper à tire d'aile. C’est ça la mort ?
Attendre. Des minutes qui semblent des heures. Attendre que tout redevienne normal, tout en sachant que ça ne l’est pas. Puis se redresser, épousseter son jean et composer le code pour se réfugier à l’intérieur de l’immeuble.

L’ascenseur ouvre ses portes sur le salon, Lilian est endormi sur le canapé. J’aimerais me glisser à ses côtés et lui demander de me consoler. J’aimerais que quelqu’un me dise que tout va bien, que tout ira bien. J’aimerais avoir quelqu’un à qui me confier, à qui dire que je me sens seul, que je suis fatigué. Je voudrais être accepté tel que je suis, sans avoir besoin d’avoir l’air arrogant et supérieur, sans avoir besoin de me protéger de vous et de votre violence.
J’aimerais…


Dernière édition par Tureïs le 21.05.09 15:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #104 - J'aimerais   21.05.09 12:32

Il manque lieu et date au début.

" est endormit " dans la fin,


Mais sinon, j'aime beaucoup la description que tu fais des couples au début, et l'impuissance de Maël à la fin. Qui envoie ce mot ? Que lui arrive-t-il en bas des escaliers ? Est-ils malade, souffrant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #104 - J'aimerais   21.05.09 14:52

Aïaïaïe ! Qu'est-ce qui va bien pouvoir se passer ??
(joli, la pensée pour Lilian à la fin, le désir d'être consolé, j'ai trouvé Maël très attachant, d'un coup)

(mais que de fautes dans ce frag )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Menkalinan

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #104 - J'aimerais   25.05.09 10:35

Moi j'ai pas tout compris, du coup je me pose des questions, du coup j'attends la suite. Normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #104 - J'aimerais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #104 - J'aimerais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragment, royaume de neige
» voilà ce que j'aimerais savoir faire
» J'aimerais être à nouveau un enfant
» [Brucker, Fanny] J'aimerais tant te retrouver
» j'aimerais fuguer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: