AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #543 - J'attends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr

avatar


MessageSujet: Fragment #543 - J'attends   02.07.09 1:06

Mercredi 1er juillet 2009
à Paris

« Bon, je vais être franc avec vous, on ne va pas vous prendre.
- Ah. Ah bon.
- Vous n'avez pas l'expérience nécessaire pour travailler ici, monsieur Mahogany.
- D'accord...
- Toutefois votre profil est intéressant, et si un poste se libère dans vos cordes, nous vous recontacterons.
- Merci...
- Au revoir, monsieur Mahogany. »
L'homme aux petites lunettes me sourit et me tend la main. Je la serre et je sens ma sueur coller à la sienne. Ce contact furtif et visqueux me dégoute, une grimace se perd sur les traits de mon visage. J'ai conscience du fait que je dois avoir l'air ahuri en cet instant, le visage rouge et brillant de transpiration. Il fait une chaleur intolérable et les gens, derrière leur bureau (ces gens qui ne seront jamais mes collègues), s'épongent le front avec insistance en soupirant bruyamment.
Je quitte les locaux de ce petit journal dont je ne ferai jamais partie, je me retrouve dans la rue, dans un arrondissement de Paris que je ne connais même pas. Tout me semble étranger, c'est comme si j'avais pénétré une ville différente et nouvelle. Je repense à l'homme aux petites lunettes, à sa voix, à ses regards. J'entends les mots de nouveau. « On ne va pas vous prendre ». « Nous vous recontacterons ». Et je me demande pourquoi je vois si bien ces images là, intérieures, alors que tout autour de moi, le décor devient flou, se trouble et se dissout.
Dans le métro, la puanteur des gens me prend au nez et à la gorge. Je me tiens à la barre poisseuse que des milliers de mains caressent et salissent chaque jour. Je ferme les yeux et les langues bizarres me rentrent dans les oreilles ; en été, il n'est plus utile de parler français à Paris tant les touristes ont envahi les rues. Je me regarde dans la vitre grise, considère ce visage bouffi et fatigué. Imaginons-le avec des lunettes. N'est-il pas laid et grotesque, tout à coup ? Il me semble que je vieillis à vu d'oeil, que je m'empâte et que mon éclat se ternit. Il me semble aussi que c'est inéluctable.
Je rentre à l'appartement. Juliette me ramène Kokhavah, qui hurle pour je ne sais quelle raison, et me dit que ma fille a été insupportable, qu'il a été impossible de la calmer. Je prends cela comme une attaque personnelle et me renfrogne.
« Et ton entretien, ça s'est passé comment ?
- Mal.
- Ils ne te prennent pas ?
- Non. Pas assez d'expérience. Ils cherchent quelqu'un qui a fait des études de journalisme, forcément...
- Pourquoi tu ne reprends pas tes études ?
- J'y pense. Mais là c'est l'été, et il faut bien qu'on mange. C'est pas le stage de Lola qui va nous rapporter des mille et des cents.
- Reviens à McDo...
- Hors de question.
- Quand on a besoin d'argent, on prend ce qu'on a hein.
- Je voulais pas te vexer. Désolé, je suis un peu à bout de nerfs avec tout ça. 
- J'imagine. »
Oui, tu « imagines », mais tu ne vois pas. Les anxiolitiques altèrent tout cela. Ils masquent les conflits en moi, les peurs et les colères, la fatigue et la souffrance. De l'extérieur, je dois ressembler à une coquille vide. J'attends la rançon de ces mois passés à torcher le cul de mon grand-père, cette putain de fortune rêvée et méritée. Hors de question que je remette les pieds dans la boutique d'antiquités de Maya. J'attends mon rendez-vous chez l'ophtalmo pour y voir un peu plus clair. J'attends de trouver quoi faire de ma vie. J'attends de comprendre ce que je fous là, dans cet appart, avec cette fille et cet enfant. J'attends de sortir de ces ténèbres où je me suis jeté.
Mais j'ai peur que la lumière ne soit violente et sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Tureïs

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   02.07.09 1:11

Ça va aller Julian, ne désespère pas ! C'est dingue comme tout peut sembler sombre parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   02.07.09 11:35

Courage Ju, on est là nous. Et on t'aime !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   02.07.09 21:03



Merci les choubidoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Alhena

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   03.07.09 14:24

Allez Julien, courage. Ne les laisse pas reprendre le dessus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menkalinan

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   03.07.09 18:57

Altaïr a écrit:
J'attends mon rendez-vous chez l'ophtalmo pour y voir un peu plus clair.

J'adore cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #543 - J'attends   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #543 - J'attends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragment, royaume de neige
» Fragment d'infini
» Mon Ami, je vous attends
» " Une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas. "
» J'attends vos coups de coeur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Julian-
Sauter vers: