AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #211 – Au deuxième jour

Aller en bas 
AuteurMessage
Procyon

avatar


MessageSujet: Fragment #211 – Au deuxième jour   13.08.09 16:15

Mercredi 5 août 2009
à Paris

10h25. Dieu inventa les emmerdes. En vrai j'ai oublié ce qu'il a inventé le deuxième jour, pourtant ma mère me l'a racontée plus d'une fois cette théorie de la création du monde.
Je me suis tordu la cheville en sautant du VSAV tout à l'heure il y a quelques minutes, et la douleur ne passe pas. Tout comme le brancard dans ces escaliers. Il faudrait le mettre sur le chant, mais la victime est trop mal en point pour être transbahutée de cette façon. Il faut trouver autre chose.
La décision est prise de faire marche arrière, de retourner dans l'appartement et de la passer par la fenêtre. Ne vous inquiétez pas, on s'assurera qu'il y ait bien une échelle à la réception avant de l'envoyer. L'EPA devrait arriver d'ici trois ou quatre minutes. Suffisamment assez pour me permettre de m'asseoir un instant, et soulager mon pied droit. À vrai dire il ne réagit pas, la douleur est la même. Je crains de m'être fait une entorse. Je ne dis rien, ne le montre même pas. Il faut sourire. On n'a pas le droit de montrer aux victimes que l'on est mal. Surtout quand elles sont conscientes et qu'elles beuglent elles-mêmes de douleur.
Je la regarde descendre. C'est sûr qu'elle n'est pas rassurée, ça se voit ; néanmoins elle semble soulagée d'être prise en charge. Je vais quant à moi devoir me taper les escaliers. Le colimaçon, tourbillon de malaise sur ma cheville endolorie. Je prends le risque de clopiner, et ne descends les marches que sur une jambe.
De retour à la caserne je monte dans ma chambre, mon pied a tant gonflé que je dois me le bander pour le glisser sans trop de contrainte dans ma rangers. Je n'ai plus de gel douche, il n'y a plus de café dans la cafetière, et le journal est déjà pris. Je grognerai bien. Je voudrais qu'en ce moment tout me soit dû ; que j'ai l'attention de chacun, une attention pleine et bienveillante. Au lieu de cela, je ne suis que l'invisible stagiaire en fin de formation. Où est passée cette famille accueillante ? J'aimerai m'endormir et me réveiller avec le sourire, juste un simple sourire. Un sourire qui me cacherait ce qui me ronge, et ne gâcherait mes songes. Je croise et décroise les jambes dans l'attente de quelque chose. Quoi ? Je ne sais pas. Quelque chose. Une éternité autre, une vérité paisible, un événement désarmé, un exploit sans illusion : quelque chose. Demain je serai dans mon lit. Demain sera un autre jour. Le jour suivant. Le jour d'après. Après le deuxième jour. Ma création sera sommeil, mon bonheur repos, ma vie amour.

Dieu créa le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #211 – Au deuxième jour   13.08.09 16:26

Wow

Et Procyon pondit une perle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #211 – Au deuxième jour   13.08.09 17:09

Thanks ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #211 – Au deuxième jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #211 – Au deuxième jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nom de la Rose, deuxième partie (deuxième jour)
» Baie de Somme, deuxième jour
» FDC Tlemcen avec oblitération 1er jour Tlemcen
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» [AIDE]Mise à jour Desire impossible.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Alexandre-
Sauter vers: