AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #5 - Parenthèse enchantée

Aller en bas 
AuteurMessage
Merakh

avatar


MessageSujet: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 5:00

Jeudi 3 septembre 2009
à Paris

Jean est sur le point d'arriver. Une espèce d'excitation se mêle à l'appréhension de l'avoir en face de moi. Être dans cet état ne me plaît décidément pas du tout ! Malgré tout, tout ceci va probablement se terminer ce soir.

Il sonne, j'ouvre la porte, c'est la première fois qu'un de mes clients pénètre chez moi. Il a un bouquet de roses à la main, le geste est si délicat. Je ne peux m'empêcher de rester un court instant à le regarder. Ses cheveux blonds foncé et sa peau mate sont des artifices n'étant faits que pour souligner la profondeur de ses yeux bleus. Deux rides d'expression lui donnent un air malicieux. Son corps n'est pas en reste, ni musclé, ni gras, mais qui ne laissent pas indifférents. Il est d'une constitution forte et j'aime ça.

"Pourquoi cette invitation soudaine chez toi ma chère Jeanne ?" commence-t-il par dire.

Je ne réponds pas, me contentant de lui sourire en me dirigeant vers la cuisine. Comment lui avouer le but de cette soirée spéciale. Féline, je retourne vers lui et l'invite à s'asseoir sur le canapé.

"Jean, puis-je te poser une question ?
- Bien sûr, me répond-il méfiant.
- Tu sais que tu es un client spécial pour moi, n'est-ce pas ?
- Je n'ai pas la prétention de me considérer spécial Jeanne. De plus, je ne connais pas ta façon d'agir avec le reste de ta clientèle.
- Tu es spécial, c'est une affirmation. Sais-tu pourquoi ?
- Non, je dois avouer que je sèche. J'aime à penser que tu m'aimes bien pour les attentions extra contrat.
- Jean, laisse-moi m'exprimer ainsi. Tu es depuis quelque temps déjà, entré dans ma tête pour ne plus en sortir. Tu vois ce que je veux dire ?
- Tu es tombée amoureuse de moi ? comprend-il tout à coup, visiblement très mal à l'aise.
- Je ne sais pas mais je dois avouer que ça y ressemble étrangement. Puis-je te demander quels sont tes sentiments à mon égard, bien entendu si sentiments il y a ?
- Et bien, c'est très gênant Jeanne. J'aime ma femme, j'aime ce que j'ai avec toi mais je ne suis pas amoureux de toi, tu comprends ?
- Je comprends, je comprends. Et bien dans ce cas, mettons-nous au travail, j'ai ma réponse, n'en parlons plus.
- Heu... Jeanne, je... je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée ce soir, pas après ce que tu viens de me dire. Je me sens un peu gêné.
- Mais enfin pourquoi, je suis une professionnelle, tu n'as pas à t'inquiéter de nos ébats.
- Jeanne, reprend-il d'un ton plus ferme. Pas ce soir, je rentre chez moi!"

Il se lève sans me jeter un regard, cela me met étonnamment en colère. Aucun homme normalement constitué ne refuserait de coucher avec moi. A cet instant, je suis comme hypnotisée par l'image de cette homme s'éloignant de moi. Non, je ne veux pas, il ne doit pas partir comme ça. Sans vraiment me rendre compte de ce que je fais, je me saisis du saladier plein de fruits posé sur ma table basse et sans autre forme de procès l'abats sur le tête d'un Jean qui me tourne le dos. Je dois avoir une prédisposition aux coups puisque mon homme roule sur le sol et sa tête heurte sans ménagement la porte.

Il y a toujours un instant, un court instant, après le sexe où les partenaires sont silencieux. C'est une espèce de parenthèse enchantée durant laquelle rien n'existe, on ne réalise pas encore ce qu'on vient de faire, l'autre n'existe pas. Frapper quelqu'un et le voir perdre connaissance procure sensiblement le même effet. Je suis debout, au milieu de mon salon, un saladier fêlé entre les mains en train d'observer le corps immobile de l'homme que j'aime, sans réaliser ni comprendre que mon coup a été fatal.

De pute à meurtrière, il n'y a qu'un pas que j'ai franchi bien malgré moi. Et en cet instant dramatique, la seule pensée, triviale, qui me traverse la tête est:

"Et merde, son sang va tâcher mon parquet".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 10:42

Oh ! '_'


Dernière édition par Altaïr le 18.10.09 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 13:32

Une meurtière...

J'attends la suite, parce que je me demande bien ce qu'elle va faire du corps. Assumera ? Assumera pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 14:00

La suite, La suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Merakh

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 14:09

M'enfin, vous croyiez quand même pas que j'allais raconter une histoire d'amour voyons ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tureïs

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 14:43

Bah moi j espérais lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bételgeuse

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   03.09.09 15:38

"qui ne laissent pas indifférents" ... Sans "s", ça passerait mieux !
Elle doit avoir une sacrée force pour tuer quelqu'un avec un saladier !!
Par contre, je trouve le dialogue pas très naturel... Je ne sais pas si c'est fait exprès, mais dans la vraie vie, les gens ne parlent pas comme ça, si ?
Curieuse de savoir comment elle va vivre ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aima21.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #5 - Parenthèse enchantée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #5 - Parenthèse enchantée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragment, royaume de neige
» Fragment d'infini
» " Une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas. "
» ma parenthèse !
» Fragment, royaume de neige.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: ARCHIVES :: ANCIENS PERSONNAGES :: Jeanne-
Sauter vers: