AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #113 - Pas de réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #113 - Pas de réponse   16.09.09 0:34

Mardi 15 Septembre 2009
À Paris

Septembre porte en lui la douceur de l’été et la rudesse de l’hiver, l’espoir de ce qui sera et le regret de ce qui fut. Ce mois est un mois mitigé, on ne sait comment s’habiller et notre cœur ne sait plus à quel rythme battre. L’âme se débat un peu plus fort et cherche sa place dans un univers qui change.
Septembre, le mois du changement.
Les gens dans la rue semblent plus tendus, presque anxieux. Ils portent en eux un malaise inexplicables, déconcertant, qu’ils tentent d’oublier dans le moment présent. Surtout ne pas s’arrêter, aller de l’avant et courir, pour ne pas trébucher.
Les gens… Moi…

Monsieur Cohen a accepté ma lettre de démission avec regret, il accepte de rencontrer Thomas avant de chercher mon remplaçant. Je lui en parlerai demain. La soirée s‘étire doucement, le temps humide et froid me rend maussade. Je me sens mauvais en ce moment, remplit d’amertume et de frustration. Plein d’un mal-être lié à l’attente d’un changement qui ne vient pas.

La paix de l’appartement m’oppresse, me renvoie à moi-même, miroir du silence qui balaie mon âme, miroir de cette absence de rêve, de désir et d’espoir.
J’active mon ordinateur et lance une playlist au hasard, pour meubler cet espace de solitude, pour oublier ce cocon qui me protège et m’isole. Bach résonne dans la pièce, les notes se poursuivant à travers le salon jouant à cache-cache sur un tempo allegro.
J’en profite pour consulter mes mails.
Pas de réponse.
La musique prend de l’ampleur. Elle couvre le silence sans l’annihiler, lui donne une autre profondeur, plus pernicieuse, plus sournoise peut-être.
Pas de réponse.
C’est oppressant ce silence, c’est oppressant ce bruit. Mes pas me portent vers la cuisine où je me prépare une tisane. Les portes des placards claquent, la vaisselle s’entrechoque, mais ça ne suffit pas. Ces sons ne font que combler l’inanité de mon activité, ils me rendent stupide et me rappelle à quel point je suis inutile.
Pas de réponse.
Alors je m’assois, mon thé devant moi. Il ne me reste plus qu’à attendre. Attendre que la soirée se passe, attendre que Lilian rentre, attendre qu’on me réponde.
Pas de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #113 - Pas de réponse   16.09.09 0:46

Putain mais Lilian tu fous quoi bordel ?? Rentre vite réchauffer le pauvre Maël ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #113 - Pas de réponse   16.09.09 2:34

Impatiente de lire la suite !
J'aime beaucoup ces références à la musique dans tes fragments !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #113 - Pas de réponse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #113 - Pas de réponse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le statut d'auto-entrepreneneur (Réponse photo de Juillet 2010)
» Fragment, royaume de neige
» Une lettre reste sans réponse
» Voila la réponse
» Don de CI, Réponse Photo et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: