AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #114 - Un sourire comme une armure

Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #114 - Un sourire comme une armure   27.09.09 14:43

Dimanche 27 Septembre 2009
à Paris

Cheveux bruns, épais, en bordel ; yeux verts rieurs, sourire coquin aux lèvres qu'il a charnues. Il n'a pas changé. Il se dégage de lui quelque chose de plus masculin cependant, comme si l'adolescence s'effaçait enfin pour faire place à l'homme qu'il devient.
Le soleil de septembre fait qu'il s'est installé en terrasse, une cigarette se consume dans sa main tandis qu'un café refroidit devant lui. Je me sens tout raide, angoissé par ce rendez-vous, stressé de le revoir, paniqué à l'idée que ça se passe mal. Je n'aurai jamais dû accepter...

Il m'a vu. Son regard s'éclaire et son sourire s'accentue un peu. La tension qui m'habite semble grimper d'un cran. Ma main se tend pour le saluer mais il l'évite et me fait la bise :
" Tu vas bien ? Ça me fait plaisir que tu aies accepté qu'on se voie !
- Ça va bien. Dis-je en m'asseyant."
Je ne peux m'empêcher de l'observer, de le dévorer des yeux. Il est plus beau que dans mes souvenirs, plus sexuel aussi. Lui m'observe, amusé, comme si rien de tout cela n'était sérieux, comme si la vie n'était qu'une plaisanterie, une vaste blague.
Pour moi c'est sérieux ! Qu'est-ce que j'espérais ? Il n'a même pas vingt ans, pour lui l'avenir n'est pas encore écrit, tout n'est que facilité et évidence. J'aimerais lui ouvrir les yeux, lui montrer que rien n'est donné, que tout à un coût, que la vie est une pute qui vous baise quand on croit la niquer.
Le serveur pend ma commander et s'en va, sous le regard appréciateur d'Elyan. Il se retourne vers moi et me sourit de toute ses dents. Je ne peux m'empêcher d'y répondre. Il était mignon après tout...
« Bon alors, tu deviens quoi ? 
- Je reprends un master 1 à Assas en droit des affaires.
- Cool, on pourra se voir à la fac alors !
- Non je ne pense pas, moi j’ai cours à Cujas, à côté du Panthéon tandis que toi t‘es dans le 15e je crois.
- Ah. Bon bah c’est pas grave, tu pourras m’aider dans ce cas…
- Oui, si tu veux.
- Quel manque d’enthousiasme ! »
Il dit ça avec le sourire, un sourire qui protège, qui défend. Un sourire comme une armure.
« Non, ça me ferait vraiment plaisir. »

*******


Il se relève et quitte le lit. Plein de souplesse et de grâce. On dirait un tigre. Il se rhabille et mon cœur se serre. Il va partir… Déjà. Il se retourne et me fixe de son regard de jade. Rien ne semble le toucher. J’attends qu’il me dise « au revoir »,  « à une prochaine fois » ou bien « on se rappelle ». Mais il me sourit affectueusement :
« Bon on va manger un truc ? Ça m’a donné faim tout ça ! »


Dernière édition par Tureïs le 27.09.09 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #114 - Un sourire comme une armure   27.09.09 18:21

:D
Encore, encore, j'en veux encore et encore....Hâte de connaître la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #114 - Un sourire comme une armure   27.09.09 18:37

Pareil, hâte de voir la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #114 - Un sourire comme une armure   27.09.09 23:36

:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #114 - Un sourire comme une armure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #114 - Un sourire comme une armure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iron Man revient vous en mettre plein la vue dans ce troisième opus !
» Sourire Idiot
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: