AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #130 - La Danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #130 - La Danse   28.10.09 1:35

Mardi 27 octobre 2009
à Paris

L’expression transcende le corps qui n’est plus que le véhicule d’un message. Incarnation de la musique, notes devenues chair, l’être humain disparaît pour devenir Danse. Rigueur, travail, précision. Chaque mouvement est étudié, décortiqué, analysé, chaque muscle travaillé par des années de pratique, transforment l’Homme en Danseur. Rien n’est laissé au hasard pour mieux laisser au destin sa place dans le dessein. L’expression devient rythme, les mots mouvements, les sentiments vibrations. Rencontre de deux univers, celui de la musique et langage du corps, la danse s’impose au spectateur, l’absorbe et le transforme en récepteur.
Je sors du cinéma, épuisé, comme si j’avais moi-même dansé durant les deux heures et demi de film, comme si Frederick Wiseman m’avait martelé le crâne. C’est beau. Il fait un reportage, élude les scènes négatives, les moments difficiles de la vie de l’Opéra de Paris, pourtant le reportage n’en est que plus vrai ; débarrassé des scories, des artifices, des faux semblants, nettoyé de ces relations humaines qui en font partie mais qui polluent l'essence des choses.

Ainsi ne subsiste que l’Art. La Danse.

Je marche doucement, il est tard, presque minuit. Je m’allume une cigarette, la tête pleine de pirouettes, j’aurais aimé être danseur. Mais je suis arrivé, place à une autre danse, moins précise mais tout aussi tactile. Je termine ma cigarette doucement, tout en regardant les mecs rentrer, quelques regards éveillent en moi ce besoin que j’apprivoise, ce désir qui m’embrase.
Sauna, me voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   28.10.09 1:46

Joli début, fin glauque à souhait. En tout cas, c'est vrai que c'est un joli documentaire (et non pas un reportage, comme le croit Maël).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   28.10.09 17:28

C'est quoi comme film ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   28.10.09 19:37

La Danse, de Frederick Wiseman. A voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Northsta
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   29.10.09 19:19

Je lis quelques uns de vos textes en passant, quand j'ai le temps. C'est un ami Lyonnais qui me l'a indiqué, et j'ose aujourd'hui laisser un commentaire, qui je l'espère vous paraîtra constructif.


Si je peux me permettre, donc, il me semble que ton texte pourrait être le lieu d'un métatexte assez pertinent si tu poussais ton hommage à ce documentaire, et plus largement à ce magnifique art qu'est la danse jusqu'à la comparaison avec l'écriture. Je ne veux pas dire qu'il faut introduire un comparant explicite, tu parles déjà du travail corporel acquis par le danseur, de l'importance du moindre mouvement qui transporte les messages, de la forme extraordinaire qui porte les significations. Il suffit de régulariser ton travail sur le rythme qui est un peu fluctuant, bien que le ternaire domine ici (ton dernier paragraphe me semble déjà aller dans ce sens : un rythme ternaire qui bascule finalement vers une discordance, vers "ta" danse magnifique parce qu'elle t'est personnelle), pour montrer que chaque élément (que ce soit le son, la ponctuation, les mots) a été choisi et qu'aucun autre n'aurait pu être à sa place, que l'harmonie tient à cet ensemble unique.

Northstar.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   29.10.09 21:26

Cool que tu commentes, Northstar, mais je saisis pas complètement où tu veux en venir. Peut-être qu'en usant d'un vocabulaire moins "précieux" (la connotation péjorative de ce terme étant ici malvenue, mais c'est le seul mot qui me vient à l'esprit), ta pensée me serait plus accessible... :[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Northsta
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   30.10.09 1:27

Je suis désolé... J'ai l'impression qu'on me comprend mieux quand j'use de ce vocabulaire technique... Et que je ne sais pas m'exprimer en dehors de lui.

Je pense qu'il y a dans ce passage, comme dans chaque texte, une réflexion sur la littérature. Le corps s'apparente à la forme ; "Rigueur, travail, précision. Chaque mouvement est étudié, décortiqué, analysé, chaque muscle travaillé par des années de pratique, transforment l’Homme en Danseur." Est-ce qu'il n'y a pas là une image parfaite du travail de chaque écrivain, qui choisit ses outils (les mots) minutieusement, qui élabore un tout cohérent qui fonctionne ensemble (sonorités, rythmes, etc.). Et cette harmonie est permise, justement par ce travail sur le mot, sur la phrase : il n'y a qu'une façon pour l'écrivain de dire ce qu'il veut dire, chaque mot est le bon et se trouve à sa place.
C'est ce que je veux dire quand je parle de métatexte.

Après, quand je parle du fait de régulariser son travail sur le rythme, c'est qu'il me semble qu'il y a un certain mimétisme très bien rendu dans son texte, mais qui ne va pas au bout de ses possibilités pour moi. L'écriture semble danser elle aussi : d'abord avec les rimes internes ("comme si Frederick Wiseman m’avait martelé le crâne." ou encore "Je m’allume une cigarette, la tête pleine de pirouettes, j’aurais aimé être danseur.") ; et surtout avec le rythme des phrases, ternaire, comme une valse lente... ("Incarnation de la musique, notes devenues chair, l’être humain disparaît pour devenir Danse." "Rigueur, travail, précision."). Il me semble que le travail aurait pu aller plus loin encore sur ces points, au niveau de la forme du texte intégral lui-même par exemple, d'autant plus que ça permet aussi de porter cette réflexion littéraire dont je parlais.
J'apprécie particulièrement le dernier paragraphe, justement pour ça :
"Je marche doucement, il est tard, presque minuit. Je m’allume une cigarette, la tête pleine de pirouettes, j’aurais aimé être danseur." Ces deux phrases sont ponctuées de virgules (il est là aussi mon fameux rythme ternaire), comme des pas de danse, des mouvements. Le personnage n'est pas danseur... Qu'à cela ne tienne, les mots le font danseur !
Mais je suis arrivé, place à une autre danse, moins précise mais tout aussi tactile. Ici, le rythme n'est plus tout à fait à trois temps... Il aurait pu y avoir une virgule avant le deuxième mais. On se déplace vers autre chose, "une autre danse", celle du personnage.
Je termine ma cigarette doucement, tout en regardant les mecs rentrer, quelques regards éveillent en moi ce besoin que j’apprivoise, ce désir qui m’embrase.
Sauna, me voilà.
Plus de rythme ternaire : on est entré dans le domaine du personnage... Peut-être est-ce poussé que de relever le chiasme "éveillent en moi [...] m'embrasent." qui me semble bien montrer qu'il s'agit, intimement ici, du personnage, de sa danse, de son harmonie.
Ce qui, au-delà, dans le cadre de la réflexion sur l'écrivain dont je parlais au début, montre bien l'importance du travail sur les mots, qui permettra de créer quelque chose d'unique.


Voilà... J'ai l'impression d'être incompréhensible. Et puis, c'est peut-être bien prétentieux de me placer comme ça en position de celui qui est capable de commenter un texte en présence de son auteur... Disons simplement que c'est ce que j'y vois, moi. Humblement, c'est promis.

Northstar.
Revenir en haut Aller en bas
Northsta
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   30.10.09 1:30

Mince... J'ai oublié des guillemets et puis j'ai mis trop de choses en gras. Désolé.

Northstar.
Revenir en haut Aller en bas
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   30.10.09 16:42

Ravi que tu aies lue en observant tout ceci. Merci en tout cas, et continue de nous lire -voir même de commenter- ne serait-ce que de temps en temps...

Pro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #130 - La Danse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #130 - La Danse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre salle de danse
» Le saidi : danse de la haute-égypte.
» La danse PUNDA = bêtise,epekisami na RDC
» Danse Butô/Butoh
» mon blog sur la danse classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: