AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #147 - Les rires blessés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #147 - Les rires blessés   18.03.10 2:20

Mercredi 17 mars 2010
à Paris
Le monde dort.
Le monde ? Quel monde ?
Mon monde.
Je vis dans un univers où la vie est en sommeil. Elle repose au creux des rivières et des lacs de nos inconscients, attendant que sautent les barrages de béton posés par notre civilisation.
Hein ?
Rien.
Développe.
Ça sert à rien. Pour qui, pour quoi ?
Pour toi.
Je m'en fous. Je m'en fiche. De toute manière je vais me reposer.
Te reposer de quoi ?
Je sais pas. De moi, d'eux, de tout. Ils me fatiguent et je m'épuise. J'essaye d'avoir l'air vivant et je me rends compte que personne ne l'est réellement. On est devenu avare. On la garde en nous par peur. Peur de ce qu'elle fait jaillir, de ce qu'elle laisse passer. On vit dans un monde où tout doit être lisse, correct, mesuré, étalonné. Dans un monde où tout est jaugé, où tout doit se conformer à la pression sociale. Surtout pas de vague.
Alors on apprend à rire. Tu sais, ces rires pauvres, ces rires travaillés. Ces rires blessés. On apprend à s'excuser de déranger, de gêner. On apprend à avoir l'air.
L'air de quoi ?
Je ne sais pas. Les apparences quoi...
Et alors ?
Bah la vie c'est pas la Méditerranée. C'est pas une mer plate et sans vagues comme on le voudrait. C'est plutôt l'Atlantique tu vois, avec des bourrasques et des rouleaux, de l'écume et du vent... C'est ça la vie, alors on est un peu emmerdé.
Ah.
Ah ?
Tu vas faire quoi alors ?
Rien.
Rien ?
Bah non, j'en ai marre. Les autres ne méritent pas que je me donne la peine d'être vivant, pour ce que j'en suis récompensé... Et être vivant seul n'a aucun intérêt.
Donc ?
Donc rien. Retour à la glace.


Dernière édition par Tureïs le 18.03.10 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #147 - Les rires blessés   18.03.10 2:49

Il est génial ce frag, la façon de parler de Maël y est plus saisissante que jamais. Tu expérimentes une nouvelle voix intérieure de Maël, plus crue, plus concise. Et je trouve que ça marche très bien avec le ton du personnage que l'on connait, et que ça colle aussi avec ton discours (enfin, le discours que tu fais passer par sa bouche, mais bref). Je suis à 100% POUR le fait que tu continues sur cette lancée, et je suis vraiment sincère :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #147 - Les rires blessés   18.03.10 13:35

J'ai également beaucoup aimé cet échange, dans lequel je ne retrouve néanmoins que très peu Maël, mais ça ne me dérange pas tant que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #147 - Les rires blessés   18.03.10 14:01

Bah, en quoi tu ne retrouves pas Maël Pro ? On a encore ce même cynisme, cette même position qu'il a, en-dessus des autres Hommes et de la vie, à regarder, à juger, à théoriser les mouvements du monde. Peut-être avec un brin de lassitude en plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #147 - Les rires blessés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #147 - Les rires blessés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pigeon blessé trouvé
» [29.11.2008] Un guest blessé en "sautant" d'une attraction en marche
» Médaille de la SSBM : Secours aux blessés militaires 1864-66
» Gale Harold gravement blessé.
» Fragment, royaume de neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: