AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #10 - Chambre Noire

Aller en bas 
AuteurMessage
Sargas

avatar


MessageSujet: Fragment #10 - Chambre Noire   11.04.08 21:18

Mercredi 2 mai 2007
à Lille

Une seule ampoule rouge illumine la pièce du laboratoire. Tout est monochrome. Une seule couche de rouge. Le reste n’est qu’ombre chinoise, lisse, sans profondeur. La pièce entière est un petit théâtre où je suis la seule marionnette à interagir avec le décor. Je navigue dans cette quasi obscurité entre les agrandisseurs, les bouteilles de produits, et les bacs. Des fils traversent la pièce et des dizaines de photos sont accrochées par-ci par-là. J’ai toujours aimé ça. Depuis mon enfance je rêvais de cette scène, être le photographe dans la chambre noire qui développe les photos lui même, qui a un air si mystérieux dans sa tanière nimbée de rouge et noire et qui épingle ses images sur le fil, satisfait de son travail. Deux petites enceintes branchées sur mon baladeur diffuse du Sigur Ros plongeant définitivement le labo dans une ambiance magique. On m’a laissé deux heures de liberté pour que je puisse utiliser le matériel. C’est peu pour que l’immersion soit totale mais suffisant pour développer sur papier cinq ou six photos. Hier soir, j’ai ressorti des tiroirs mes premiers négatifs. Ceux où j’avais une quinzaine d’année. A l’époque développées chez un photographe, les images sont pauvres techniquement mais sentimentalement, un grand pincement au cœur me saisit lorsque je les redécouvre. A mon tour de jouer les magiciens et de faire apparaître les portraits et paysages de mon adolescence sur papier. Je découpe soigneusement le premier négatif et l’insère dans l’agrandisseur. Un portrait de mon père. Il est assis sur la petite marche de la porte qui ouvre sur la cour de la maison où ils vivent toujours avec ma mère. Il fumait encore. J’expose le négatif et effectue quelques masquages afin de faire ressortir tel ou tel détail. Le labo fait par soi-même est vraiment une autre histoire que lorsque l’on confie ses pellicules à un « grossiste » de la photo. Passage aux bacs. L’instant le plus magique. Je plonge l’épreuve dans le révélateur et voit apparaître enfin la photographie. L’argent se dissipe là où la lumière a inscrit les détails du négatif. Je retiens mon souffle. Les contrastes sont enfin marqués et l’image prend une autre dimension. J’enchaîne sur les autres négatifs et apparaissent des portraits de ma mère et de mes grands parents, même une photo de ma première petite amie. Nostalgie… le Temps passe. Effectivement. Les deux heures défilent très vite. Le réveil de mon téléphone portable se met à sonner. Fin de la séance. J’ai à peine fini de tout ranger que Ian, un des photographes de l’agence, rentre dans le laboratoire, une poignée de pellicules à la main.
« Ah salut ! »
Son ton est très familier et léger et mon bonjour en réponse sonne très rigide.
« Tu étais peut-être encore occupé ? Tu veux que je te laisse finir tranquille ?
- Non non, c’est bon. Je m’en allais, je dois retourner travailler. Merci quand même.
- Comme tu veux… un bon après midi alors. »
Je suis surpris par son ton très sympathique. Cela tranche avec Jean-Charles et sa condescendance et mine de rien, ça fait plaisir de voir que tous ne sont pas comme lui ici.
Je retourne à mon placard et dépose les développements dans mon sac. Je m’assois devant ma table lumineuse et reprend mon tri des négatifs de Jean-Charles. Mince. Même son nom respire la condescendance. Certainement donné par des parents fiers de leur progéniture et lui promettant un avenir tout tracé. Mon prénom par contre me fait sourire. Un peu jaune certes mais quand même. Damien. La Malédiction… Mes parents n’ont certainement jamais fait ce rapprochement mais je ne peux m’empêcher de le faire. Qui croirait qu’un prénom donné à l’antéchrist dans un film, porterait malheur à un petit garçon. Soupir. Mon Dieu, je divague. Je me concentre à nouveau sur mon travail. Tel négatif rangé dans la catégorie « Humains », tel autre dans la série « natures mortes », etc. L’après midi va être très long et je pense déjà à la prochaine séance labo, ayant déjà ma petite idée sur les prochains souvenirs à ressortir.
Je regarde ma montre le moins souvent possible mais les minutes semblent des heures. Et un négatif dans la série des « Humains » et un autre dans la série « véhicules » et puis ouverture d’une autre boîte pleine à craquer de ces morceaux du travail de « Môsieur » Jean-Charles. Vers 16 heures, j’entends frapper à la porte du placard. « Oui, entrez » La porte s’ouvre sur Ian, le photographe que j’ai croisé en début d’après midi.
« Dis moi… Damien ? »
Je hoche la tête en signe d’acquiescement.
« Ca te dirait de venir boire un verre ce soir avec quelques collègues ? Juste histoire de se détendre un peu et de faire un peu plus ample connaissance. On m’a dit que tu faisais du bon travail et j’ai trouvé ce portrait très sympa. »
Il me tend le portrait de mon père. J’ai dû l’oublier dans le labo dans la précipitation. Il le pose sur ma petite table et se retourne pour quitter la pièce.
« Rendez vous ce soir vers vingt et une heure au Tam-Tam. On y sert de bons cocktails et l’ambiance est sympa. A ce soir. »
Je n’ai pas eu le temps de répondre que le voilà déjà parti. J’aurais dû répondre non à l’invitation mais mon silence n’a fait que l’accepter. Tant pis. J’irai. Il est peut-être temps que je m’intègre un peu plus au groupe. Mais déjà en moi monte le stress de devoir passer une soirée en présence d’inconnus dans un lieu publique. Comment vais-je me comporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bizarrecemonde.blogg.org/
Tureïs

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #10 - Chambre Noire   02.02.09 3:56

Ca ne pourra pas lui daire de mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fragment #10 - Chambre Noire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matériel
» Silver Efex Pro – la chambre noire revisitée TEST
» Nos musées préférés (et autres lieux de culture...)
» Premier Portrait à la chambre noire
» (coll) Inter Police Choc (2ème série) (Presses Int.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: ARCHIVES :: ANCIENS PERSONNAGES :: Damien-
Sauter vers: