AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #50 - Tout feu tout flamme

Aller en bas 
AuteurMessage
Procyon

avatar


MessageSujet: Fragment #50 - Tout feu tout flamme   12.04.08 11:43

Vendredi 2 mars 2007
à Dijon

14h17. Remords ou curiosité ? Le fait est que c’est plein d’angoisse que je pointe le bout de mon nez devant la haute maison du haut de l’avenue Victor Hugo. Je suis décidé à découvrir ce que cache Laura ; ce que dissimule le Haddock. Pourquoi ne m’ouvre-t-on pas ? Je sonne à nouveau. Mais avais-je sonné une première fois ? Comment savoir. Quelques instants plus tard, c’est Lilian qui m’ouvre. Jogging débraillé, et gueule dans le cul, il a l’air d’avoir mal dormi.
« Tu tombes bien, je voulais te parler, me dit-il en refermant la porte de sa chambre.
- Tu l’as mis où ? Le Haddock, il est où ? »
Et l’attrapant en haut de l’armoire face à la porte, il continue :
« Tu sais, quand tu m’as trouvé avec Daphné, en fait… »
Il me tend l’objet de ma visite. Alors plus rien ne compte. Ses mots se perdent avant de m’arriver. Pourtant il continue inlassablement. Et moi je contemple ce tourment, imaginant le pire. Laura, ma Laura. Qu’as-tu donc fait ?
«… et malgré cela, je ne peux pas dire que ça m’ait plu… »
Le silence de ses mots se fait dans ma tête. Plus un son, plus un bruit, plus rien ne déviera l’insistance de mon regard de ce mystérieux objectif.
Je veux en avoir le cœur net, alors je cherche à lui enlever là tête.
Ma main sur son couvre chef, mes doigts qui font pression, et le temps qui s’inverse ; mes phalanges dévissent lentement, séparant le corps de la tête. Les secondes sont minutes, et leurs dixièmes de longues heures haletantes. Le temps se fait témoin de l’action, témoin des lèvres de Lilian qui s’agitent sans qu’elles ne fassent de vagues jusqu’à moi.
Parce qu’il y a toujours un reste d’ivresse dans la sobriété, je sens mon cœur qui bat, mon esprit qui se bat, et mon souffle qui s’ébat. Des fouh fouh inh du plus silencieux, du plus interne, du plus profond, du plus intense. Tout chavire autour de moi, tout bouge, sauf ma proie, bloquée entre mes tenailles. Les yeux rivés, les oreilles qui bourdonnent, les réflexes aux aguets ; mes sens en éveil sont annihilés pas un excès d’activité.
Clap.
Il s’est détaché. Ça y est, je ne peux plus faire marche arrière. Pourtant je n’ai pas le courage de regarder à l’intérieur. C’est encore mes doigts qui se chargent du boulot. Ils plongent dans ce morceau de plastique. Stop, ils se sont arrêtés sur une surface froide, du métal. Ils cherchent à l’agripper, à l’attraper, à l’attirer. Rien n’y fait. Alors mon autre main retourne le bonhomme, et laisse tomber au creux de la première l’insolite objet qui torture mon âme depuis plusieurs semaines.
Lorsque mes yeux s’ouvrent sur cette chose, c’est la surprise qui reprend le dessus. Toujours palpitant, mais d’émoi, je lâche un soupir. Toute la respiration retenue s’en va. Libérée. Moi aussi, je suis libéré. C’est un briquet, un simple briquet. Simple, non, il est mi acier mi bois exotique. Il est beau. Laura, tu m’as vraiment fait peur. Soulagé. Je suis soulagé. La tension retombe d’un coup, et mes sens retrouvent leur activité, normale. Au possible en tout cas.
«… tout ça pour dire, que maintenant j’en suis sûr : ... »
Je me jette dans ses bras en criant mon bonheur.
«... je suis gay. T’es le premier à qui je me confie de la sorte. Je ne pensais pas que ça te ferait cet effet là ! »
Alors le quiproquo expliqué nous rions aux éclats. Je souris enfin ; ça faisait longtemps.
Un briquet. Quand même, je me suis fait un sang d’encre pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fragment #50 - Tout feu tout flamme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photo reportage...Tout feu tout flamme, et ça flambe...
» LES CHICAGO STARS (Tome 7) TOUT FEU, TOUT FLAMME de Suzan Elizabeth Phillips
» Episode 143: Tout feu tout flamme
» Tout feu tout flamme
» Tout feu tout flamme : les roux et les rousses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Alexandre-
Sauter vers: