AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #109 - Reflexions anodines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #109 - Reflexions anodines   05.06.09 0:03

Jeudi 4 Juin 2009
à Paris

Une heure du matin, la salle est calme, le spectacle va bientôt se terminer. Je me pose contre un mur à l’écart des regards pour me reposer.
Les cabarets offrent à l’observateur attentif un point de vue unique sur le monde amoureux. Ils permettent d’observer les couples dans tout ce qui les différencie mais surtout dans tout ce qui les rassemble. Aimer n’est pas un art, aimer n’est pas un don, aimer n’est pas anodin. Aimer est un combat de tous les jours. Un combat contre la routine qui s’installe, un combat contre soi-même pour maintenir une vision positive de l’autre. Cette lutte se déroule sous le bouclier de la confiance et les attaques sont menées avec le glaive de la foi. La foi en l’autre, la foi en un avenir commun, la foi en ce truc souvent abject et immonde qu’est le couple. Cette bête à deux cœur, cette hydre à deux têtes issue et enfantée par le temps qui soude les individus en une seule entité.

Aimer c’est aussi une base sur laquelle s’appuyer, c’est une force qui nous aide à aller plus loin, à nous épanouir en tant qu’être humain. Aimer c’est dire je suis un individu, j’ai mon propre ego mais il existe en ce monde quelqu’un qui compte plus que tout pour moi. Aimer c’est retrouver une autre maison que celle de ses parents, c’est construire un nouveau chez-soi dont les murs sont la confiance.

Aimer c’est aussi cette petite pointe d’inquiétude quand on n’a pas de nouvelles de l’autre, c’est la morsure de la jalousie et la peur de la perte.

Si tu savais Lilian tout ce que je voudrais faire avec toi. J’aimerais marcher avec toi sur le sable par une chaude après-midi d’été, j’aimerais apprendre la géographie de ta peau, ses rivières et ses fleuves. J’aimerais apprendre à parler avec toi sans ouvrir la bouche, apprendre à reconnaître chaque battement de ton cœur.

Depuis que je travaille ici, mon regard sur les couples s’est modifié. Chacun mène son combat comme il le peut, avec ses forces et ses faiblesses. La plupart se battent avec acharnement, mais certains abandonnent par lâcheté, par faiblesse ou parce que l’autre a arrêté de lutter.

- Maël, arrêtes de rêver et va nettoyer la table neuf s’il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #109 - Reflexions anodines   05.06.09 0:05



(que dire de plus ? :) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Menkalinan

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #109 - Reflexions anodines   05.06.09 0:43

Oui, c'est vraiment sympa à lire. Maël a vraiment changé entre maintenant et le début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #109 - Reflexions anodines   08.06.09 1:36

Aimer, c'est parfois ce qui peut manquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #109 - Reflexions anodines   26.08.09 19:15

I Love It !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #109 - Reflexions anodines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #109 - Reflexions anodines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fragment, royaume de neige
» Fragment d'infini
» " Une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas. "
» Fragment, royaume de neige.
» [Fahy, Warren] Fragment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: