AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Comment participer ?Comment participer ?  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragment #34 - A coeur ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tureïs

avatar


MessageSujet: Fragment #34 - A coeur ouvert   22.01.09 16:45

Lundi 19 janvier 2009
à Amiens

Je regarde par la fenêtre les gens passer. Ils semblent si pressés, inconscients de ces instants qui, ensemble, forment le temps, forment une vie. Les rivières noires des trottoirs luisent sous les feux des lampadaires et renvoient la lumière orange qui drape les nuits des cités. Mon cœur bat d’une façon lente, imperceptible, et maladroite. Cela fait longtemps que je ne l’aie plus écouté. Sa musique me berce, marée sanglante et obsédante. Mon existence me semble presque irréelle, ténue et incertaine. Je ne reconnais pas cette pensée, échos maladroits de la vie d’une autre, reflet de souffrances inconnues et lointaines.
Mon cœur à moi n’est pas malformé.

J’imagine déjà ce cœur congelé qui va lui être greffé Les anciens disaient « une vie pour une vie, chaque chose a un prix ». Je ne sais pas si ce cœur, qui va lui être donné, n’a pas été arraché. De nouveaux monstres se nourrissent de la pauvreté et exploitent des organes volés. Comment l’Occident pourrait-il les refuser ? Jamais la vie n’a eu autant de valeur et si peu d‘importance. Un drame personnel peut-être partagé par des milliers, relayé par les médias dans notre société. Mais pour une existence portée aux nues, combien sont écrasées, broyées ?
Le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais qui décide, qui choisit l’élu et le damné ?
La rue s’est vidée, j’ai envie de gerber.
J’ai le cœur au bord des lèvres,
Ça me soulève le cœur,
De battre, mon cœur s’est arrêté.

Seulement un instant, un court instant dont le parfum était l’éternité. Pendant un moment, mon cœur m’a parlé.
Un bruit retentit. Mon regard se détourne de la rue, mon attention attirée vers l’ordinateur posé sur le bureau : un inconnu me parle sur Facebook.
Mon téléphone vibre juste à coté.
Le monde m’appelle et dans ma poitrine quelque chose se rendort, quelque chose qui, peut-être, aurait pu s’éveiller. Qu’était-ce ? J’ai oublié.

Dans mon sein pleure un cœur de pierre.


Dernière édition par Tureïs le 27.01.09 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procyon

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #34 - A coeur ouvert   22.01.09 19:02

Vive(nt) les jeux de mots ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #34 - A coeur ouvert   23.01.09 3:19

C'est tout simplement magnifique...

:(

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etoilesdencre.com/
Bételgeuse

avatar


MessageSujet: Re: Fragment #34 - A coeur ouvert   23.01.09 3:22

Rien à ajouter... C'est beau...

(oui je sais j'ai pas encore lu les textes précédents mais tant pis !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aima21.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fragment #34 - A coeur ouvert   25.08.09 14:00

Simplement j'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragment #34 - A coeur ouvert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragment #34 - A coeur ouvert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur "A coeur ouvert"
» Reportage TSR "Un hôpital psychiatrique à coeur ouvert"
» Numb3rs - A coeur ouvert - Don & Charlie - G
» ford 1955 sunliner
» Le coeur ouvert et l'esprit résistant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etoiles d'Encre :: FRAGMENTS :: Maël-
Sauter vers: